Comment différencier une pharyngite, d’une laryngite et d’une angine ? Comment les soigner ?

Ces pathologies sont considérées comme des infections hivernales respiratoires ou « refroidissements » qui touchent la « gorge ». Elles sont essentiellement dues à un virus, une bactérie ou un agent irritant (allergie, pollution…).

Mais attention, la bactérie Streptocoque streptocoque β-hémolytique du groupe A ou Streptococcus pyogenes doit être impérativement traité en raison de risque de complications sévères.

Aussi, comment reconnaître les symptomes, définir les causes pour bien traiter le mal de gorge afin d’éviter toutes complications.

La plupart du temps, ces infections guérissent spontanément en quelques jours avec du repos, des gargarismes à l’eau chaude, du miel ou la consommation de boissons chaudes à base de plantes comme le thé vert ou le sureau noir présentant des propriétés anti-infectieuse. Cependant, il faudra parfois avoir recours à l’utilisation d’antibiotiques.

Qu’est-ce qu’une pharyngite, une laryngite et une angine ? Comment les différencie-t-on ?

Le pharynx est l’organe de la déglutition et le larynx celui de la phonation, la pharyngite et la laryngite sont donc différentes. L’affection touche le pharynx si la douleur se produit quand on avale sa salive et qu’au contraire manger soulage. Une laryngite touche quant à elle la phonation, la voix change, on peut tousser ou cracher mais ce n’est pas douloureux. Si on a mal lorsqu’on avale sa salive et encore plus mal quand on mange alors il s’agit probablement d’une angine car, dans ce cas, les amygdales sont également inflamées.

La pharyngite

Une pharyngite désigne une inflammation du pharynx, organe situé à l’arrière de la bouche, en forme d’un entonnoir. Il est notamment impliqué dans la déglutition et la respiration. La pharyngite est une infection le plus souvent bénigne, causée par un virus ou une bactérie. Lorsque l’inflammation concerne également les muqueuses nasales, on parle de rhinopharyngite.

Il existe aussi des pharyngites non infectieuses, dues diverses agressions susceptibles d’entrainer une inflammation du pharynx : exposition à un allergène tel que le pollen, à la pollution, à l’alcool, à un spray ou à la fumée de cigarette, à une irradiation (radiothérapie)… La ménopause, le diabète ou l’hypothyroïdie peuvent également être à l’origine de pharyngites, tout comme une insuffisance respiratoire, une bronchite chronique ou une utilisation mal gérée de la voix (chanteurs, orateurs, conférenciers…).

> En savoir plus sur le rhume ou la rhinopharyngite

L’angine

L’angine correspond à une infection au niveau de la gorge, et plus précisément au niveau des amygdales. Elle peut s’étendre à l’ensemble du pharynx. L’angine est particulièrement fréquente chez l’enfant et elle est, dans 80 % des cas environ, d’origine virale. Lorsqu’elle est d’origine bactérienne, elle est causée par un streptocoque (le plus souvent le streptocoque A ou SGA, streptocoque β-hémolytique du groupe A, encore appelé Streptococcus pyogenes) et peut présenter des complications. Les angines virales sévissent toute l’année, disparaissent en quelques jours et sont en général sans conséquence. En revanche, certaines périodes de l’année, l’automne et le début du printemps, seraient plus propices à la circulation du Streptocoque.

> En savoir plus sur le Streptococcus pyogenes

La laryngite

La laryngite résulte d’une inflammation du larynx, notamment au niveau des cordes vocales. L’inflammation empêche les cordes vocales de se mouvoir normalement et de vibrer librement au passage de l’air. Parler devient douloureux. La voix est modifiée, rauque ou carrément éteinte. Il existe deux types de laryngites : la laryngite aiguë et la laryngite chronique et il existe des différences entre les laryngites de l’enfant et de l’adulte.

Laryngite aiguë, la forme la plus courante, survient de façon soudaine et s’apaise au bout de quelques jours ou semaines. Les causes, chez l’adulte, peuvent être d’origine infectieuse, le plus souvent du à une bactérie qu’à un virus, ou traumatique (un surmenages des cordes vocales entrainant un hématome au niveau laryngé : cris dans une soirée, chants à tue tête, hurlement lors d’un gros stress…). Il existe d’autres causes plus rares comme l’allergie (choc allergique) où le larynx subit un œdème brutal, à des vapeurs toxiques, ou à une radiothérapie de la zone du cou.

La laryngite chronique est généralement causée par l’exposition prolongée à des facteurs irritants comme la fumée de cigarette par exemple. Les transformations du larynx sont parfois permanentes et peuvent occasionner des laryngites aiguës à répétition, chez les chanteurs professionnels par exemple.

Une laryngite chez l’enfant est souvent une urgence respiratoire. Elle peut être due à un virus ou une bactérie ou bien encore une corps étranger inhalé ou des spasmes (pleurs, quinte de toux…).

Quels sont les symptômes de la pharyngite, angine et laryngite ?

La pharyngite se traduit par une chaîne de symptômes qui touchent, pour la plupart, la gorge : irritation du pharynx, mal de gorge, sensation de sécheresse dans la gorge, impression de corps étranger avec démangeaisons et brûlures dans la gorge, fièvre fréquente chez l’enfant en cas de pharyngite infectieuse, douleur à la déglutition, perte d’appétit, toux, raclements de gorge, parfois, écoulement nasal.

En cas d’angine, des douleurs peuvent se faire sentir au moment de la déglutition. Elle peut également rendre les amygdales rouges et gonflées et provoquer de la fièvre, des maux de tête, des difficultés pour parler, etc… Lorsque les amygdales deviennent rouges, on parle d’angine rouge. Il existe également des angines blanches où les amygdales sont recouvertes d’un dépôt blanc.

Différencier une pharyngite ou angine virale d’une pharyngite ou angine bactérienne est en revanche plus compliqué. Les symptômes sont les mêmes, mais pas la cause. Certains signes comme l’absence de fièvre ou un début progressif de la maladie font pencher la balance en faveur d’une origine virale. A l’inverse, une survenue brutale ou encore des douleurs importantes au niveau de la gorge et l’absence de toux font penser à une origine bactérienne.

Le diagnostic d’angine est rapidement posé par un simple examen clinique. Le médecin regarde de près les amygdales et le pharynx. Dans certains cas, un prélèvement du liquide sera réalisé à l’aide d’un petit ustensile en forme de coton-tige appelé écouvillon, afin de détecter les streptocoques ß-hémolytique du groupe A, sources potentielles de complications graves : c’est le test de dépistage rapide (TDR) de l’angine à streptocoques. En effet, il est important de bien diagnostiquer si la pharyngite ou l’angine est d’origine bactérienne ou non. En effet, L’angine virale guérit en général en quelques jours, sans complications. En revanche, une pharyngite ou angine bactérienne mal soignée peut provoquer des complications majeures comme le rhumatisme articulaire aigu, la glomérulonephrite ou l’abcès péri-méningé.

Les symptômes rencontrés lors d’une laryngite sont les suivants : ralentissement respiratoire (bradypnée), une difficulté à inspirer (attention, une difficulté à expirer est un signe d’asthme, pas de laryngite), un tirage : au moment de l’inspiration difficile, les parties molles du thorax se creusent (les espaces entre les côtes, la région sous les côtes près de l’estomac ainsi que la région au dessus des côtes à la base du cou), un bruit rauque au passage de l’air, une voix enrouée ou carrément éteinte, une toux sèche.

Les complications de l’angine ou de la pharyngite : le RAA (rhumatisme articulaire aigu), la glomérulonéphrite et L’abcès péri-pharyngé

Le rhumatisme articulaire aigu est une complication grave et redoutée des médecins lors des pharyngites ou angines par une bactérie nommée streptocoque ß-hémolytique du groupe A, qui peut entraîner des complications cardiaques et articulaires dangereuses. Ces angines sont les plus fréquentes entre 5 et 18 ans et nécessitent un traitement antibiotique permettant de prévenir ces complications.

La glomérulonéphrite s’agit d’une atteinte des reins pouvant survenir après le même type de pharyngite due au streptocoque ß-hémolytique du groupe A.

L’abcès péri-pharyngé s’agit d’une zone colletée contenant du pus qui doit alors être drainée chirurgicalement.

Comment soigne-t-on la pharyngite, l’angine et la laryngite ?

Les pharyngites, angines virales et laryngite aigüe guérissent spontanément en quelques jours. Leur traitement consiste simplement à lutter contre les symptômes. Ainsi, des antipyrétiques pourront être prescrits contre la fièvre et des antalgiques contre la douleur. Votre médecin vous conseillera plutôt le repos, en particulier chez les enfants, une bonne hydratation avec des liquides ni trop chauds, ni trop froids, des aliments “mous”, des pastilles pour la gorge, des gargarismes à l’eau salée, la consommation de boissons chaudes avec du miel, de thym et autres plantes comme le thé vert ou le sureau noir présentant des propriétés anti-virales ou antibactérienne, notamment contre le Streptococcus pyogenes, permettent de réduire le développement des virus et prévenir la surinfection bactérienne.

> En savoir plus sur l’efficacité des polyphénols de thé vert contre les infections virales de la gorge

> En savoir plus sur l’efficacité des polyphénols de Sureau noir contre le Streptococcus pyogenes

Les pharyngites et angines streptococciques nécessitent une prise d’antibiotiques, notamment pour éviter des complications. L’antibiothérapie, en général, est à base de Pénicilline ou d’Amoxicilline, ou un macrolide, et accélère la disparition des symptômes et limite la propagation du germe.

Un traitement antiallergique est quelquefois prescrit lorsqu’une pharyngite est associée à une allergie.

Si une laryngite est due à une sollicitation abusive de la voix, quelques jours de repos suffiront à apaiser les symptômes. Chez l’adulte, la laryngite, surtout chronique peut être liée à des lésions précancéreuses ou cancéreuses du larynx. Le traitement se fait alors en conséquence. Si un trouble de la voix ou des difficultés respiratoires qui durent plus de 2 semaines doivent inciter à consulter rapidement, et encore plus chez une personne qui fume ou /et consomme de l’alcool. Les médecins ORL craignent toujours de découvrir des lésions précancéreuses.

Le reflux acide de l’estomac jusqu’au larynx est une cause très fréquente de laryngite chronique chez l’adulte. Il est important que le problème soit diagnostiqué par un médecin pour établir un traitement approprié.

Chez l’enfant de moins de 5 ans, on parle de «faux croup» plutôt que de laryngite. Consultez un médecin immédiatement si votre enfant émet des sons aigus en respirant, s’il salive plus qu’à l’habitude, s’il a du mal à avaler ou à respirer ou s’il fait une fièvre de plus de 39 °C.

La pharyngite, laryngite et angine

Prévenir et soigner l'ETAT GRIPPAL au naturel

A base de polyphénols de Thé vert, Canneberge et Sureau noir. Complément alimentaire contenant de la vitamine C et du cuivre.


La pharyngite, laryngite et angine

TROUVER nos produits ?

En pharmacie ou droguerie en Suisse


ACHETEZ en ligne sur my-parapharmacy

ACHETEZ en ligne sur my-parapharmacy






La pharyngite, laryngite et angine

Vous avez une QUESTION?

Particulier, professionnel de santé, point de vente, revendeur, journaliste, bloggueur…

Découvrez les produits elveapharma

Sélection de la devise