Les troubles du sommeil liés au stress, à l’âge et aux changements hormonaux

Vous dormez mal ? Vous êtes stressé ? Anxieux ?
Vous subissez des modifications hormonales ?
Votre sommeil est plus léger avec l’âge ?

Stress, ménopause, syndrome prémenstruel, âge induisent le plus souvent un défaut de production soit en sérotonine endogène, soit en mélatonine, l’hormone du sommeil, soit les deux. Ceci induit de nombreux troubles du sommeil.

Une solution naturelle pour améliorer la qualité de son sommeil consiste à optimiser la production naturelle de ces deux médiateurs du sommeil

Ceci nécessite la présence de l’acide aminé L-tryptophane.

Les troubles du sommeil liés au stress

Périodes d’examen, difficultés professionnelles, familiales, financières… changement d’environnement (travail, déménagement par exemple), divorce, deuil… demandent à notre organisme encore plus de résistance face au stress.

La conséquence : l’accroissement de la production de cortisol, hormone de la vigilance, par notre organisme lors de stress pour accentuer notre concentration et notre résistance. En temps normal, le cortisol s’élimine en fin de journée pour laisser la place à la mélatonine, l’hormone du sommeil. Lors de stress, sa teneur devient trop importante en fin de journée empêchant alors les personnes de dormir. Pour améliorer le sommeil, il est donc nécessaire de favoriser la fabrication de mélatonine obtenue à partir de la sérotonine et du L-tryptophane.

> En savoir plus sur l’apport nutritionnel en L-tryptophane et les nutriments associés

Les difficultés à dormir avec l’âge

A partir de 40 ans, en général, le temps de sommeil diminue et l’on se réveille plus tôt. Nous supportons aussi beaucoup moins bien les changements de rythme. Nous nous remettons facilement d’une nuit blanche à 20 ans… beaucoup moins à 40 ans. Notre sommeil s’allège. Les réveils nocturnes sont plus fréquents et se rendormir devient plus difficile. Et, plusieurs éveils nocturnes donnent souvent l’impression de ne pas avoir fermé l’oeil de la nuit…

La structure du sommeil en fait se modifie : le sommeil devient plus léger au détriment du sommeil profond et du sommeil paradoxal indispensables pour la récupération de la fatigue physique et de la tension nerveuse. D’autre part, la diminution de la sérotonine rend plus difficile l’endormissement et le passage entre les cycles du sommeil. Les individus sont alors plus sensibles aux réveils nocturnes.

L’âge est donc un facteur important dans l’organisation de notre sommeil. Il est évident qu’un enfant ne dort pas comme une personne âgée.

> En savoir plus sur le sommeil de l’enfant

Le manque de sommeil lié aux changements hormonaux : la ménopause, le syndrome prémenstruel, l’adolescence

Les hormones féminines jouent un rôle dans la stimulation de l’utilisation de la sérotonine. Leur diminution peut donc induire des troubles du sommeil comme des difficultés à s’endormir, un sommeil plus léger, une sensibilité accrue des réveils pendant la nuit. C’est pourquoi, au cours de la ménopause et pré-ménopause, beaucoup de femmes ont du mal à dormir.

Certaines femmes présentent aussi des périodes d’insomnie en fonction de la période de leur cycle menstruel, généralement la semaine avant leurs règles. Ces troubles du sommeil peuvent faire suite à une variation hormonale et en sérotonine.

> En savoir plus sur le rôle de la sérotonine dans le sommeil profond et le sommeil paradoxal

Au cours de la puberté, les besoins physiologiques réels de sommeil chez les adolescents sont souvent plus importants pour leur croissance. En même temps, paradoxalement, le sommeil profond devient moins abondant, le sommeil plus léger en début de nuit et les endormissements plus difficiles. Ceci est à l’origine des troubles du sommeil chroniques.

> En savoir plus sur le sommeil des jeunes et leurs problèmes de sommeil

Comment trouver le sommeil naturellement ?

Stress, ménopause, syndrome premenstruel, âge induisent le plus souvent un défaut de production soit en sérotonine, soit en mélatonine, soit les deux. La sérotonine et la mélatonine sont les régulateurs de notre horloge biologique et de la structure du sommeil (cycles et phases du sommeil). Ils vont à la fois agir sur l’endormissement, le sommeil profond et le sommeil paradoxal, mais également sur l’amélioration de la synchronisation permanente de l’horloge biologique (ou rythme circadien).

Une des solutions pour améliorer la qualité de son sommeil consiste à optimiser la production naturelle de la sérotonine et de la mélatonine à partir de l’acide aminé L- Tryptophane. Un apport nutritionnel externe en L- tryptophane permet donc l’obtention de ces 2 médiateurs du sommeil. Cependant, l’utilisation du L- Tryptophane par l’organisme est conditionnée par la présence d’autres nutriments comme les vitamines B3 et B6 et certains glucides.

> En savoir plus sur l’apport nutritionnel en L- tryptophane et les nutriments associés

> Quelques conseils supplémentaires pour mieux dormir

 

Pour le SOMMEIL de l'adulte

Un complément alimentaire à base de protéines de lait, des vitamines B3 et B6 et des glucides.


Où TROUVER tous nos produits ?

En pharmacie ou droguerie en Suisse
Autres pays : Consultez-nous



Vous avez une QUESTION?

Particulier, professionnel de santé, point de vente, revendeur, journaliste, bloggueur…

Découvrez les produits elveapharma