Les rayons U.V. du soleil aggravent les rosacées et autres télangiectasies.

La rosacée se manifeste par des rougeurs (erythrose) dans un premier temps et/ou une dilatation des capillaires sanguins (télangiectasies ou couperose) le plus souvent sur le visage.

Les causes sont multifactorielles mais il semblerait que les expositions solaires favorisent le développement de la rosacée, au moins chez certains patients.

Comment faire pour éviter ces inflammations et dilatations des vaisseaux sur le visage?

Un certain nombre de conseils pratiques permettent d’éviter les poussées de rosacée. Egalement, l’utilisation de crèmes adaptées et de plantes comme le thé vert ont prouvé leur efficacité.

Qu’est-ce que la rosacée, les télangiectasies, la couperose ou l’érythrose ?

La rosacée est une maladie cutanée inflammatoire chronique fréquente qui évolue par poussées et touche principalement le visage. Selon sa gravité, elle se manifeste par des rougeurs (érythrose) et/ou une dilatation des petits vaisseaux sanguins (télangiectasies ou couperose) le plus souvent proche du nez, sur les joues ou le menton. Elle apparaît généralement après 30 ans sur des femmes à la peau claire rougissant facilement.

Les télangiectasies définissent des formes de dilatation des capillaires sanguins au niveau de la peau qui sont anormales, inesthétiques et persistantes. Elles apparaissent souvent sur le visage mais aussi sur les jambes. La dilatation des petits vaisseaux forme de fines lignes rouges ou violettes, de quelques millimètres à centimètres de long, sinueuse, en réseau, parfois dense (on parle alors de couperose) ou en étoiles visibles à l’œil nu (appelés dans ce cas angiomes stellaires).

L’érythrose définit la présence de rougeurs diffuses sur le visage lors de crises appelées bouffées vasomotrices, comme un flush facial. Lorsque ces rougeurs persistent et s’accompagnent de télangiectasies, on parlera plutôt d’érythrocouperose.

rosacee, telangiectasies

Des papules ou pustules peuvent parfois apparaître sur ce fond de rougeur du visage. Elles ressemblent à des lésions d’acnés mais n’en sont pas. Elles sont rouges, fermes, enflammées, parfois douloureuses. Elles peuvent être accompagnées d’une invasion de la glande sébacée par un parasite, présent habituellement dans le follicule et appelé demodex folliculorum.

Dans des cas très rares, la pointe du nez peut développer un aspect rouge et boursoufflé. C’est ce qu’on appelle le rhinophyma. Son aspect évoque l’alcoolisme alors que l’alcool n’a rien à voir dans les causes. C’est une complication majeure de la rosacée. Il concerne moins de 5% des patients avec une très grande prédominance masculine paradoxalement.

Première cause d’apparition de la rosacée : la chaleur et les rayons U.V. du soleil

Il est probable que l’hérédité joue un rôle important dans l’apparition de la rosacée.

Des évènements traumatiques comme des contusions, des actes chirurgicaux, des traitements par des corticostéroïdes, radiothérapie ou chimiothérapie favorisent le développement des rosacées.

Les modifications hormonales, comme la ménopause ou la grossesse, sont probablement des facteurs de développement de la rosacée.

L’âge et le sexe jouent aussi un rôle important : la rosacée apparaît généralement après 30 ans sur des femmes à la peau claire rougissant facilement.

Les autres facteurs d’apparition de la rosacée

Il est probable que l’hérédité joue un rôle important dans l’apparition de la rosacée.
Des évènements traumatiques comme des contusions ou des actes chirurgicaux, l’exposition au froid, au vent, les traitements par des corticostéroïdes, radiothérapie ou chimiothérapie favorisent le développement des rosacées.
Il est possible que les modifications hormonales, comme la ménopause ou la grossesse, soient également un facteur de risque de développement de la rosacée ainsi que le stress.

L’âge et le sexe jouent aussi un rôle important : la rosacée apparaît généralement après 30 ans sur des femmes à la peau claire rougissant facilement.

Comment traiter la rosacée ?

Certain cas de rosacée disparaissent spontanément et ne nécessitent pas de traitement comme celle de la grossesse (disparition après l’accouchement) ou la rosacée du bébé et du jeune enfant.

Dans les formes de rosacées les moins évoluées, le traitement sera médicamenteux sous forme de crème à base de métronidazole, de clindamycine ou d’acide azélaïque.

Au stade de la rosacée permanente, des techniques spécifiques comme l’électrocoagulation ou le laser ont parfois de bons résultats.

Comment prévenir la rosacée de façon naturelle ?

pharmacienne, elveapharma, laboratoire suisse, complément alimentaire

Notre expert, Pharmacienne,

nous informe des mesures préventives :

  1. Tout d’abord, supprimer la cause lorsqu’elle est envisageable ou possible (arrêt d’une corticothérapie injustifiée par exemple) ou naturelle (exposition à des facteurs climatiques ou alimentaires favorisants)
  2. Se protéger du soleil : il est important de se protéger efficacement du soleil. Les produits physiques (dioxyde de titane, oxyde de zinc) semblent être mieux tolérés que les produits chimiques.
  3. Refroidir les bouffées vasomotrices : s’il n’existe pas de traitement pour stopper les bouffées, alors pour faire disparaître rapidement les symptômes : sucer un glaçon
  4. Eviter au maximum les facteurs connus favorisant la dilatation des vaisseaux et les rougeurs du visage (flush) : éviter les boissons chaudes, l’alcool ou les épices qui, seuls par leur effet thermique, expliquent leur implication. Par exemple, si l’alcool peut aggraver les symptômes de rosacée, il n’en est pas la cause. Eviter également les saunas et bains chauds prolongés. Par grand froid, vent, neige, protéger votre visage avec un vêtement chaud.
  5. Nettoyer votre peau sensible avec des produits sans savon à pH légèrement acide, sans eau chaude mais tiède, ne pas faire de gommage et appliquer une crème adaptée aux peaux sujettes à la rosacée. Pour les hommes, se raser sur peau sèche, pas d’après-rasage désinfectant, utiliser plutôt des produits apaisants.
  6. Enfin, consommer du thé vert froid : le thé vert possède des propriétés anti-inflammatoires et astringentes. Une étude d’efficacité a montré que la prise régulière de thé vert par voie orale réduit de façon significative les télangiectasies du visage versus placebo(1). A condition que le thé vert soit froid ! C’est pourquoi, nous recommandons les comprimés. L’alimentation n’est pas en cause dans l’apparition d’une rosacée. Si l’on a cru que l’effet excitant du café ou du thé pouvait avoir une responsabilité sur l’évolution de la rosacée, il s’est avéré ne rien en être. C’est en fait le seul effet thermique de ces boissons qui explique leur implication dans la rosacée.

> Les polyphénols de thé vert réduisent la rosacée et autres télangiectasies.

Complément solaire dermatologique

Prévention de la rosacée, des allergies solaires et des taches brunes


Où TROUVER tous nos produits ?

En pharmacie ou droguerie en Suisse
Autres pays : Consultez-nous






Vous avez une QUESTION?

Particulier, professionnel de santé, point de vente, revendeur, journaliste, bloggueur…

Découvrez les produits elveapharma