Le soleil et les rayons U.V responsables des coups de soleil, des allergies solaires et du vieillissement cutané.

Le soleil induit trois types de rayonnements : les rayons visibles à l’oeil humain 700 nm (rouge) et 400 nm (violet), les rayons I.R (infra-rouges) et les rayons U.V (ultra-violet), qui, eux, sont invisibles.

A la différence des rayons I.R qui provoquent une sensation de chaleur importante et donc nous alarment, les rayons U.V sont indolores sur la peau et c’est pourquoi nous n’éprouvons aucune crainte concrète à les éviter.

Or, comme nous le savons, une exposition trop longue peut induire un coup de soleil et à plus long terme être à l'origine de dommages cutanés irréversibles.

Egalement, l’on voit apparaître de plus en plus d’allergies solaires dont les U.V.A seraient responsables. Les rayons U.V sont responsables à terme du vieillissement cutané : rides et taches brunes.

Qu’est-ce que les rayons U.V.B et U.V.A ?

rayons U.V., rayons visibles, rayons I.R.

On distingue 3 catégories d’U.V. :

  • U.V.A : 320 – 400 nm
  • U.V.B : 290 – 320 nm
  • U.V.C : <280 nm

Même si l’atmosphère constitue un bouclier naturel contre les U.V., les U.V.A. et les U.V.B. arrivent tout de même à la surface de la terre. Les rayons U.V.C sont filtrés par l’intermédiaire de la couche d’ozone.

Les U.V.B. et les U.V.A. sont différents de par leur intensité, leur longueur d’onde et leur capacité à pénétrer la peau de façon plus ou moins profonde. Au départ, on pensait que seuls les U.V.B. étaient nocifs car on ignorait alors le danger des U.V.A.

Les U.V.B sont peu nombreux (moins de 5% de rayons U.V.) mais sont très énergétiques (1000 fois plus que les U.V.A). Ils sont dangereux entre 12 et 16h et sont généralement responsables des coups de soleil.

> Le point sur les coups de soleil

Les U.V.A sont moins énergétiques mais plus nombreux et plus pénétrants. Ils sont présents tout au long de la journée et de l’année : ils sont responsables du photo-vieillissement et probablement à l’origine du développement de certaines allergies solaires (U.V.A comme Age ou Allergies).

> Le point sur les allergies solaires

> Le point sur le photovieillissement

A terme, une exposition trop longue et non protégée peut induire des dommages irréversibles de la peau. L’ensemble de ces effets est, par ailleurs, très variable selon la sensibilité de la peau (phototypes).

> En savoir plus sur les différents phototypes et la classification de Fitzpatrick

Définition de la Standard Erythema Dose (SED) et la dose minimale d'érythème (MED). Qu'est-ce que le « capital solaire » ?

La dose de rayons U.V. provoquant des érythèmes (légers coups de soleil) a été standardisée sous la forme de doses standard appelées SED (Standard Erythema Dose) : c’est une unité pour une utilisation globale qui caractérise l’agression de la peau de l’homme par une radiation U.V. Cela correspond à 100 J.M-².

La SED est utilisée pour déterminer la dose minimale d’érythème (MED) qu’est capable de tolérer chaque individu. Une personne à la peau claire (phototypes I et II) aura une MED proche de 3 SED, une peau naturellement mate aura une MED proche de 7 SED.

La Standard Erythema Dose et SED et la dose minimale déterminent au final ce que l’on pourrait appeler le capital solaire d’une personne. Ce capital solaire est entamé plus rapidement pour une personne à peau claire et également selon l’intensité de l’exposition.

En fonction de nos activités, notre exposition cumulée aux rayons U.V. est très variable. En voici quelques exemples :

  • un employé de bureau, qui s’expose au soleil uniquement le week-end ou en vacances, reçoit chaque année l’équivalent de 200 SED
  • un enfant de moins de 15 ans reçoit chaque année entre 300 et 400 SED
  • un travailleur externe reçoit entre 400 et 800 SED chaque année
  • une session de bronzage UV de 10 minutes correspond à 2 SED (30 sessions = 60 SED).

Qu’est-ce que l'U.V. Index ? Son rôle dans la photoprotection.

L’OMM, l’Organisation météorologique mondiale et l’OMS, l’Organisation mondiale de la santé, ont conjointement mis en place une échelle du risque solaire, nommée U.V. Index. L’échelle des U.V. Index se répartit ainsi :

  • Index 1 à 2 : risque faible,
  • Index 3 à 4 : risque modéré,
  • Index 5 à 6 : risque élevé,
  • Index 7 à 8 : risque fort,
  • Index 9 à 10 : risque extrême.

Un U.V.Index de 1 correspond à 0,9 SED que reçoit chaque individu pendant une période d’1 heure. Sachant qu’il faut 3 SED pour provoquer un léger coup de soleil (érythème) sur une peau considérée comme sensible (de phototype II), alors il faudra 3 heures 20 minutes pour provoquer cet érythème si l’index U.V. est de 1 (tableau ci-contre).

U.V. Index, Standard Erythema Dose, SED, Capital solaire, rayons du soleil, rayons U.V

Durée d’exposition estimée pour développer un “léger coup de soleil” (3 SED) en fonction de l’Index U.V.

Par exemple, en été en méditerranée, l’U.V Index est généralement de 8 SED par heure en moyenne, ce qui signifie qu’il suffit seulement de s’exposer 25 minutes au soleil pour une personne à peau sensible (phototype II) pour qu’elle développe un coup de soleil. A Brisbane, en Australie, au mois de novembre, cette même personne développera un coup de soleil en moins de 18 minutes d’exposition solaire : le soleil en Australie est très agressif, la protection est donc essentielle (tableau ci-contre).

Standard Erythema Dose, SED, capital solaire, rayons du soleil, rayons U.V

Nombre de SED par heure émis en fonction des lieux et des dates.

Il est donc très important de connaître l’U.V. Index (ou indice U.V.) de l’endroit où vous êtes pour appliquer la photoprotection adaptée. La météo indique dorénavant de plus en plus souvent ces différents indices.

Complément solaire dermatologique

Un complément alimentaire contenant béta-carotène, des vitamines C et E, du sélénium et du thé vert.


Où TROUVER tous nos produits ?

En pharmacie ou droguerie en Suisse
Autres pays : Consultez-nous





Déterminer votre PHOTOTYPE

 Pour connaître ainsi la sensibilité de votre peau au soleil et prendre les mesures nécéssaires

Vous avez une QUESTION?

Particulier, professionnel de santé, point de vente, revendeur, journaliste, bloggueur…

Découvrez les produits elveapharma